L'Association
"Sourires du Viêtnam"
40, rue de Lens
59480 LA BASSEE
Les priorités

Fermer Les maladies

Fermer L'eau

Nos actions

Fermer 2004

Fermer 2005

Fermer 2006

Fermer 2007

Fermer 2008

Fermer 2009

Fermer 2010

Fermer 2011

Fermer 2012

Fermer 2013

Fermer 2014

Fermer 2015

Fermer 2016

Fermer 2017

Fermer 2018

Fermer Le Viêtnam

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Les maladies - La lèpre
La lèpre ...
 
          Due au bacille de Hansen (ou Mycobacterium leprae), la lèpre sévit en zone intertropicale, surtout en Asie du Sud-Est. On estime à plus de 10 millions le nombre de lépreux dans le monde. Le réservoir est principalement constitué par les malades, leurs sécrétions nasales contenant de nombreux bacilles. Les voies de pénétration habituelles sont respiratoire et cutanée.
 
   
 
          L'incubation est longue (entre 2 et 10 ans). Il existe deux formes cliniques principales de la maladie : - La lèpre tuberculoïde, la plus fréquente, se manifeste par des signes cutanés (lésions dyschromiques hypoésthésiques) et neurologiques (hypertrophie des troncs nerveux pouvant se compliquer de déficit sensitif ou moteur).
 
   
 
          Le diagnostic de cette forme repose sur la réaction de Mitsuda ou sur la biopsie cutanée ou neurologique. - La lèpre lépromateuse, plus grave, se caractérise par des lésions cutanées ulcérées touchant la face (visage léonin), les membres et le tronc associées à une atteinte muqueuse (perforation de la cloison nasale, atteinte cornéenne ou laryngée) et à des lésions viscérales (ostéite, orchi-épididymite, hépato-splénomégalie).
 
   
 
          Le diagnostic repose sur l'observation du bacille de Hansen à l'examen direct dans le frottis nasal ou sur les biopsies de lésions cutanées. Le traitement repose sur l'association rifampicine-dapsone-clofazimine. *Auteur : Dr F. Rachillas (septembre 2002)*
 
              
 
 
          La lèpre est une maladie connue depuis l'Antiquité : les premières descriptions dateraient de 600 ans avant Jésus Christ. Pendant très longtemps et dans beaucoup de pays, elle resta une maladie honteuse car on considérait les lépreux comme frappés d'une malédiction les vouant à l'isolement et à l'exclusion sociale. Ce sera Raoul Follereau qui dénoncera pour la première fois devant l'ONU le sort des lépreux enfermés dans des léproseries.
 
             
 
          Aujourd'hui, même si la terreur mythique n'a pas disparu de certains pays, on estime entre 1 et 2 millions le nombre de personnes au monde qui ont contracté la lèpre et qui nécessitent des soins de la part de la communauté où elles vivent.
 
   
 
   
 
    
          En effet, elle est encore largement répandue en zone intertropicale. En France, la lèpre est le fait de cas d'importation de personnes qui ont contracté la maladie dans leur pays d'origine.
 
   
 
          L'OMS recense environ 700.000 nouveaux cas chaque année dans le monde, et 2 millions de personnes souffrent de graves infirmités consécutives à cette maladie.
 

 


Date de création : 07/04/2013 = 13:52
Dernière modification : 30/11/2017 = 16:52
Catégorie : Les maladies
Page lue 2222 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
Boni
 
BONI
Boni, ça veut dire plus que bonjour, on bénit la personne que l’on rencontre, on la remercie pour sa présence, on lui souhaite le meilleur…
 
 
Cette chanson a été enregistrée dans la petite église de Pleikly, une petite église faite de tôle et de bois, ouverte à tous les vents, ouverte à tous.
C’était en 2006, lors de notre première rencontre avec Père Tin et les Jarai de la région de Pleiku.
A notre arrivée, nous avons reçu une avalanche de BONI, et puis, nous sommes rentrés dans l’église en dansant avec eux, à la façon Jarai, sur le son des Gong et des tambours !
 
22.jpg     ​23.jpg

 

 
Quelques photos ...
 
W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^